Harmonie Mutuelle
Recherche Rapide
Recherche par mots clés
La lettre d'information Prévention Santé
Je m'abonne à cette newsletter

Des hépatites plus ou moins graves

Une hépatite devient chronique lorsque les globules blancs ne parviennent pas à chasser l’intrus. L’inflammation perdure, les cellules ne sont pas renouvelées mais simplement « pansées », le foie s’abîme alors de plus en plus et ne parvient plus à remplir toutes ses fonctions. Chronique ou aiguë, l’hépatite peut entraîner des complications, comme :

  • une jaunisse,
  • une cirrhose,
  • une détérioration de la coagulation sanguine,
  • un épanchement abdominal,
  • une altération des fonctions cérébrales (baisse de concentration, désorientation, somnolence),
  • des varices susceptibles d’entraîner une hémorragie mortelle en éclatant,
  • voire un cancer du foie.


Heureusement, la majorité des hépatites se soignent très bien mais la principale difficulté réside dans le diagnostic, une hépatite pouvant en effet passer inaperçue pendant des années et n’être diagnostiquée qu’après avoir fait de nombreux dégâts. Lorsqu’elle se manifeste, cela peut être par un état grippal (fièvre, douleurs musculaires, fatigue, maux de tête) ou par des signes plus spécifiques comme :

  • une fièvre,
  • des sueurs en fin de journée,
  • une perte d’appétit,
  • un amaigrissement,
  • des nausées,
  • des malaises abdominaux surtout localisés du côté droit,
  • une jaunisse,
  • une urine foncée.

Les autres sites santé d'Harmonie Mutuelle